Voiture épave tout ce qu'il faut savoir
Epave

Voiture épave : tout ce qu’il faut savoir

Tout comme dans le cas précédent, vous avez le droit de contester l’indemnisation proposée en faisant appel à une contre-expertise. Vous pouvez présenter des devis de professionnels qui prouvent que votre voiture est économiquement réparable. Si un accord est trouvé, votre assureur prendra en charge les réparations. Il y a une seconde situation dans laquelle on qualifie une voiture d’épave, on la déclarera économiquement irréparable. Là encore c’est à l’expert de statuer sur son sort mais un avenir est possible pour cette voiture.

Alors qu’une voiture « techniquement non réparable » ne pourra jamais reprendre la route, il est vrai qu’un « véhicule économiquement irréparable » reste en état de marche. L’assuré dispose ainsi de 30 jours après la mise en épave pour remettre en question le jugement de l’expert et espérer bénéficier d’une meilleure prise en charge.

Voiture classée épave : casse obligatoire ?

L’expert devra ensuite revoir le véhicule pour qu’il soit autorisé à circuler. Contrairement au statut VGE, vous pouvez contester la mise en épave avec le statut VEI. En effet, cette procédure repose sur une estimation du coût des travaux. Si cette estimation est très élevée et a mené l’expert à conclure que votre voiture devait être classée comme épave, vous pouvez vous opposer. Deuxième cas de figure, c’est la nature des dégâts présents sur la voiture qui empêche sa réparation. Cela peut notamment être le cas à la suite d’un incendie, après une immersion, ou encore du fait de la présence de problèmes techniques irréversibles.

Afin de bénéficier d’un enlèvement d’épave, le propriétaire doit avoir recours à un expert, étant donné qu’il n’est pas en position de juger légalement, par lui-même, la situation. Ainsi, uniquement un expert automobile, envoyé par une compagnie d’assurance, peut classer une voiture dans la catégorie « épave ». Pourtant, un expert doit donner son accord pour que les voitures soient remises en circulation. Sur le papier, aucune voiture mal réparée ne pourrait faire son retour sur les routes. Cependant, un nombre marginal d’experts auto (environ 3%), acceptent de fermer les yeux et de donner leur accord contre des sommes en espèces (on parle de 500€ par voiture).

Comment calculer la Vrade en assurance auto ?

La carte grise pourra donc vous être retirée, et la vente à un particulier sera impossible. À partir du moment où l’un de ces 4 dommages majeurs est constaté, l’expert (ou les forces de l’ordre) vous retirera votre carte grise et la procédure de véhicule gravement endommagé pourra être lancée.

Cette procédure peut mener à une mise en épave si le véhicule est techniquement irréparable. En revanche, si le véhicule déclaré VGA reste réparable, alors les démarches peuvent être lancées. L’expert devra toutefois revoir le véhicule après les travaux afin de redonner le droit à la voiture de circuler. Une voiture peut être déclarée comme épave à la suite d’un accident de la route ou d’un vol ayant entraîné des dommages matériels très importants. Ce n’est pas à vous, propriétaire du véhicule, ni à votre garagiste, de catégoriser la voiture comme épave. Au travers de votre assurance auto, c’est un expert mandaté qui doit aboutir à cette conclusion. Il est bien de faire la différence entre un épaviste et un ferrailleur.

Les contrats d’assurance auto prévoient souvent le recours obligatoire à cette troisième expertise en cas de désaccord persistant. Plus d’un million de véhicules hors d’usage sont traités et recyclés chaque année en France dans environ centres VHU et une soixantaine de broyeurs agréés. Le nombre de véhicules neufs vendus par an est estimé à environ deux millions et demi et l’âge moyen des VHU tourne autour des dix-huit ans.

Quelle est la réglementation sur le traitement des Vhu

Pour bénéficier d’une meilleure indemnisation, il est recommandé de compléter son contrat d’assurance auto par la garantie «valeur à neuf». La voiture n’est pas réparable étant donné son état (brûlée, immergée jusqu’au tableau de bord, défauts techniques irréversibles…). Elle est dans ce cas considérée comme «techniquement non réparable» . Pour plus d’information, découvrez toutes les annonces d’epave voiture a donner ou à récupérer en France.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code